Marc D. LE CANNET (06) le 12 novembre 2019

Ma rencontre avec Jean Vincent Piro a été totalement fortuite! Ma mémoire m'avait fait défaut et je croyais avoir travaillé avec son cabinet dans le passé. J'avais laissé un week-end une simple demande de renseignement sur son site internet. Jean Vincent m'a recontacté dès le lundi en laissant un message , cela à plusieurs reprises car j'ai tardé a rappeler... Dans l'intervalle, une problématique m'est arrivée. Je souhaitais faire des travaux de home staging dans l' appartement locatif que je mets en vente. Mais la locataire a fait des dégâts considérables et l'enveloppe de prêt personnel que j'avais souscrite était largement insuffisante ! Je me suis trouvé donc dans un corner. Dans l'état l'appartement ne pourrait être vendu qu'à un marchand de bien à un prix dérisoire. N'ayant plus de loyer et ne pouvant relouer le bien  . J'allais direct dans le mur ! Mon taux d'endettement était au max ! J'ai donc pris mon téléphone et j'ai rencontré une personne à l'écoute, d'esprit aiguisé, parfaitement pragmatique.  Je suis moi même dans le secteur financier depuis 30 ans mais dans une banque de réseau classique qui n'apporte aucune nouveauté en terme de crédits. Jean-Vincent m'a convaincu dès les premiers échanges, surtout en élargissant le champs des possibles. Il a rendu une situation inextricable en une situation offrant plan B et plan C ! Dès lors tout est allé très vite...  Une réactivité incroyable avec un retour mail en direct à l'envoi de chaque document et la liste mise à jour des documents manquants. En professionnel que je suis, j'ai pu apprécier le côté pro actif de Jean Vincent qui anticipe toutes les questions que l'organisme final pourrait poser pour donner son accord du premier coup ! Bien sûr il y a du pain sur la planche pour tout réunir mais Jean Vincent est vraiment là pour vous aider. Certains pourraient trouver que les frais liés à un crédit hypothécaire sont élevés. Cela représente une vraie somme mais, en regardant le projet global, cela est vraiment accessoire Dans mon cas, je suis passé de 1300 € de mensualités à 537 €. J'ai de plus eu plus de 20 k€ de cash permettant de finir les travaux. Cela me fait espérer un prix de vente de l'appartement supérieur e 70 k€ au prix de la casse auquel je l'aurais vendu si je n'avais pas eu cette somme.  En plus, cela me laisse la possibilité , le cas échéant, de conserver l'appartement et de le louer en saisonnier.  J'ai retrouvé le sommeil .... En résumé, les soucis financiers sont derrière. Bravo l'artiste !

Posts récents

Voir tout